img
Catégories : Conseils

Quel sport pratiquer à la montagne l’été ?

la via ferrata

Panoramas exceptionnels, paysages à couper le souffle, fraîcheur et air pur : l’été à la montagne, c’est parfait pour se ressourcer en se rapprochant de la nature. D’autant plus que les sommets offrent de multiples opportunités qui allient activité physique et sensations fortes.

La randonnée

Petits ou grands, quelles que soient votre condition physique et votre expérience de la montagne, vous trouverez forcément une randonnée pédestre qui s’adaptera à vos envies et à vos capacités.

Mais avant de prendre vos bâtons de marche, quelques petits conseils pour une sortie sereine :

  • Planifiez votre itinéraire : de nombreux guides inventorient les chemins de randonnée. Vous ne savez pas lesquels choisir ? Voici quelques critères pour vous aider. Soyez attentifs au dénivelé, à la qualité des terrains et aux distances à parcourir. Adaptez votre sortie à votre condition physique et à votre expérience. Pour plus d’informations sur les circuits dans la zone dans laquelle vous vous trouvez, rendez-vous dans les offices de tourisme. Ils sauront vous conseiller les itinéraires calibrés à vos besoins, vos envies et votre niveau. Enfin, avant de partir, n’oubliez pas de vérifier la météo !

  • Apprenez à reconnaître les différents balisages : ils seront une aide précieuse pour vous repérer, et éviter de vous perdre.

source : Fédération Française de Randonnée

  • L’ampoule est le pire ennemi du randonneur. Même si elles sont bénignes, elles peuvent littéralement gâcher vos vacances. 

Pour les éviter, préparez vos pieds en les « tannant »: alternez l’application de la RGENtec After Sport Ritual le soir et de jus de citron le matin sur la plante de vos pieds pour renforcer la peau. En devenant plus souple et plus résistante, elle est moins sensible aux frictions. 

Mais pour limiter les risques malgré tout, évitez de partir avec des chaussures flambant neuves. Vous n’avez pas d’autre possibilité ? Mettez deux paires de chaussettes!  Cela limitera les frottements, et donc les risques d’ampoules.

  • Côté matériel, ne négligez pas le contenu de votre sac à dos. Prenez suffisamment d’eau pour vous hydrater et quelques en-cas (barre de céréales ou fruits secs par exemple). Ne partez pas sans votre crème solaire, et appliquez-en régulièrement sur les zones exposées. En montagne, le rayonnement des UV augmente tous les 100 mètres de dénivelé. N’oubliez pas non plus de prendre un baume apaisant avec vous. La crème réparatrice Bye Bye Burn vous sera particulièrement utile en cas de brûlure, d’irritation ou autre petite lésion cutanée.

La via ferrata

Les vias ferratas sont nées en Italie, dans les Dolomites, pendant la Première Guerre mondiale. Ces itinéraires installés dans les voies rocheuses servaient initialement de passages aménagés pour les déplacements des hommes et de l’artillerie au cœur des massifs.

 À mi-chemin entre la randonnée et l’escalade, les vias ferratas sont devenues un autre moyen de découvrir la montagne. Ces « chemins ferrés » sont des voies sportives qui permettent de progresser à flanc de falaise grâce à des aménagements spécifiques : ponts de singe, tyroliennes, marches métalliques. L’avantage ? Les vias ferratas sont des expériences accessibles à tous les niveaux du moment que vous avez une bonne condition physique. Savoir si le parcours que vous convoitez est adapté à vos capacités, les vias ferratas sont cotées par niveau.

 Pour pratiquer dans les meilleures conditions, surtout si vous n’avez pas une grande connaissance de l’escalade, le plus simple reste de se faire accompagner par un moniteur ou un guide spécialisé. Mais aussi de piocher dans les astuces des grimpeurs aguerris pour protéger vos mains :

  • Lavez-vous bien les mains avant la sortie, pour éviter toutes les impuretés qui pourraient accrocher sur les parois ou les éléments métalliques de la via ferrata et créer des lésions.

  • hydratez vos mains avant la sortie (la crème After Sport Ritual hydrate intensément sans laisser de pellicule grasse).

  • aidez votre peau à récupérer à la fin de la sortie, grâce notamment au soin RGENtec® Bye-Bye Burn.

Le VTT

Vous aimez les sensations fortes ? L’été à la montagne, c’est le moment idéal pour tenter l’expérience VTT ! Et il y en a pour tous les goûts. Les plus aventureux pourront se lancer dans l’enduro, une discipline particulièrement riche en adrénaline qui s’inspire des rallyes de moto-cross. Le cross-country sera plus adapté aux amateurs de vitesse. Quant au fat bike, il est parfait pour ceux qui veulent commencer sans sacrifier leur confort. Mais quel que soit le type de VTT que vous choisissez, pour que l’expérience reste un plaisir, pas question de démarrer sans un minimum de préparation.

Le VTT, un sport d'été plein de sensations fortes

  • Formez-vous ! On ne se lance pas dans le VTT à l’aveugle. Si vous comptez sur votre prochain séjour à la montagne pour vous commencer, il est vivement recommandé d’apprendre les bons gestes auprès d’un moniteur spécialisé. Il ou elle vous expliquera comment freiner, comment ajuster vos postures, et à bien connaître votre vélo !

  • Vérifiez l’état de votre vélo. Dans votre checklist : pression des pneus, réglage des freins, ajustement de la direction, révision des serrages. Si vous faites le choix de l’électrique, n’oubliez pas la vérification du niveau de la batterie.

  • Pensez à votre sécurité. En fonction de votre pratique, votre équipement doit comporter gants, coudières, protège-tibias, genouillères et des protections dorsales. Et si vous avez l’intention de rouler sur des pistes qui pourraient être fréquentées par d’autres cyclistes, trailers ou randonneurs, un avertisseur sonore peut s’avérer particulièrement utile pour signaler votre présence. Ne vous aventurez pas en dehors des sentiers balisés. Et enfin, baissez toujours votre selle avant d’aborder une descente : cela limitera drastiquement les risques de chute.

  • Prenez deux trousses de secours : une pour votre vélo, et une pour vous. Vous devez pouvoir réparer les bobos de votre monture (crevaison, chaîne qui casse…), mais aussi les vôtres ! Vous pouvez par exemple glisser un tube de bye bye burn dans votre équipement, pour soulager les échauffements des mains, et les brûlures aux cuisses.

Que vous soyez plutôt du genre contemplatif ou cascadeur, que vous aimiez les bols d’air pur ou les montées d’adrénaline : la montagne à tout pour combler vos envies de sport et d’évasion. Et pour que vos vacances restent aussi un bon souvenir pour votre épiderme et que les lésions cutanées ne soient pas un frein dans votre expérience, n’oubliez pas de glisser notre gamme de soins dédiée à la peau des sportifs dans votre valise !

Partager ce contenu

Articles en relation